Episode 1 – Le syndrome de Don Juan

Pourquoi certains hommes ne recherchent et ne vivent que dans le plaisir et la jouissance du présent ?

Don Juan, jeune homme, débauché, porté par la jouissance, s’opposant aux contraintes et aux règles sociales, morales et religieuses, ignorant volontairement l’autrui. Libertin, jouisseur, cynique, égoïste et destructeur, cet homme volage reste un mythe. Moultes  histoires, livres et films circulent sur ce personnage énigmatique. Son éventuelle ressemblance avec un personnage réel vivant au XIVe siècle est très controversée, cependant sa ressemblance avec l’homme du XXIe siècle est flagrante. En effet, aujourd’hui beaucoup d’hommes prennent ce chemin semé de débouches et de plaisirs par peur de vivre une vraie relation ou pour le confort des relations éphémères, les plaisirs de la chair.

Prenons un exemple concret, l’homme Y, appelons le Alexandre. Alexandre nous l’avons rencontré sur un site de rencontres. Ce genre de site de rencontres qui ne débordent pas des hommes sérieux. L’endroit de chasse parfait pour un Don Juan. Entre les sites qui promettent de rencontrer le bon et qui ont l’air très sélectifs et ceux avec les noms bien niais que j’appelle les boucheries par ce que dès l’inscription la fille X, appelons la Léa, a l’impression d’être un vulgaire morceau de viande, et oui près de 200 likes et une 50aine de messages du genre  » tu es la reine de mes reines de toutes les reines de l’univers » en à peine 3 heures ça fatigue. Léa serait du genre à s’exclamer :  » Mec on ne s’est même pas rencontrés ! Si tu veux être roi va épouser la reine d’Angleterre ou achète toi un titre sur internet, ça existe pour être Lord, ça existe peut-être pour le titre du roi qui sait ! ». Suite à une sélection très rude, physique et intellectuelle (et oui nous les filles on filtre alors que les mecs c’est plutôt comme Go Pokemon, ils arpentent les rues de Paris pour les attraper toutes), Léa fait enfin THE rencontre ! Un bel homme slave, espiègle, un vrai mannequin, il est très sympa et simple. Sa personnalité interpelle Léa et éveille sa curiosité, elle se laisse facilement convaincre de le rencontrer. Et oui vous l’avez deviné l’homme c’est Alexandre ! Les Alexandres sont tellement imprévisibles et déstabilisants !

Alexandre fait traverser à Léa tout Paris pour le rencontrer.., évidemment c’est un homme galant ! Il passe toute la soirée à raconter à Léa comment coucher avec la moitié de l’Ile-de-France et des touristes étrangères (dont une avec laquelle il n’arrête pas de textoter pendant la soirée), allez n’ayant pas peur de mots comment coucher avec la moitié de la terre entière (car Alexandre a bien sûr beaucoup voyagé c’est un aventurier!), a changé sa vie ! C’est tellement spirituel, tellement actuel, tellement sweety (mention spéciale pour toi mon gars !). Il essaye de convaincre Léa d’essayer car effectivement ouvrir ses cuisses à tout Paris va forcement changer sa vie… spirituelle ! Il y a des bonnes et des mauvaises rencontres dans la vie…celle-ci fut exceptionnelle !

Et non une femme n’a pas besoin d’un Alexandre ni d’un homme pour exister ! ET oui nous avons des occupations plus intéressantes que passer sa vie à s’amuser, boire, fumer du shit et baiser à droite et à gauche.

Vous avez compris je m’appelle Léa, j’ai vécu cette histoire. J’en ai marre des Don Juans à deux balles c’est pour cela que j’ai créé une brigade anti-Don Juans ! C’est à ce moment que dans ma tête retenti la musique de New York Unité Spéciale avec la voix grave du mec qui dit  » Au sein de la génération actuelle, les Don Juans sont considérés comme particulièrement monstrueux ! A Paris, les filles qui enquêtent sur ce vice sont membres d’une unité d’élite spéciale appelé unité spéciale pour les anti-Don Juans. Voici leurs histoires ! ».

La suite dans prochain épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s